Für Bewegungsfreiheit & selbstbestimmte Entwicklung!

09. Juni 2016 | Protest der ATE gegen Valletta-Plan in Sokode (Togo)

Am 9. Juni 2016 hat die Assoziation der Abgeschobenen Togos in Sokode eine Demonstration durchgeführt, insbesondere um die respressive Abschottungspolitik der EU im Rahmen des Valletta-Plans zu kritisieren. Der Bericht (inklusive einer Deklaration) ist leider nur auf französisch verfügbar.

Rapport de la manifestation du Jeudi 9 Juin 2016 à Sokodé (Togo)

Le jeudi 9 Juin 2016, l’Association Togolaise des Expulsés a organisé une manifestation à Sokodé (Togo). L’objectif de la manifestation était de dénoncer la politique migratoire de l’union européenne en Afrique et surtout le plan d’action de la valette au sommet Afrique Europe en novembre 2015. La population de Sokodé a été sensibilisée sur quatre points :

  • Visa et tracasseries aux frontières
  • Déportations et la politique migratoire européenne
  • Situation de migrants en mer et dans le désert
  • Approches de solutions à la question migratoire en Afrique et en Europe.

Le facilitateur de cette sensibilisation, le Coordinateur du Réseau Afrique-Europe InternAct section-Togo a expliqué les quatre points sus-indiqués.

Dans son explication, il a apporté la lumière de la complicité des chefs d’Etat africains de refuser aux ambassades européens de donner des visa à leur concitoyen désireux de voyager. Le facilitateur a ensuite dénoncer la politique de l’union européenne aux participants. En effet, l’UE a crée une agence européenne dénommée le FRONTEX pour empêcher les migrations vers l’Europe. L’UE a donc signé des accords avec les pays africains membre de FRONTEX.

Abordant la situation des migrants dans la mer méditerranée et dans le désert, le facilitateur a fait comprendre à la population d’importants dégâts en vies humines dans la mer et dans le désert. Il a souligné le décès de deux (02) jeunes gens de Sokodé dont l’un est coiffeur l’autre un photographe. Selon l’OIM, on compte plus de 5 000 morts en 2015.

Que faut-il faire face à cette situation de départ des jeunes africains vers l’Europe ? Selon les participants à la manifestation, il faut : (voir la déclaration en annexe)

Fait à Sokodé, le 14 Juin 2016

Déclaration : « Sauvons la vie des migrants »

Le Jeudi 9 Juin 2016, le Réseau Afrique Europe Interact Section Togo à organisé une manifestation sur le thème « Sauvons la vie des migrants » dans la ville de Sokodé (Togo). En effet, Sokodé est l’une des principales villes togolaises de départ de migrants et compte au sein de sa population actuelle beaucoup d’anciens migrants expulsés d’Europe et de divers pays d’Afrique vers le Togo.
Etaient présents à la manifestation les membres de l’Association Togolaises des expulsés (ATE), les migrants de transit (Nigérien, Malien, Peuls nomades…) le groupement des femmes migrantes de l’Afrique Subsaharienne et de l’Europe et une centaine d’habitants de la ville de Sokodé. L’objectif de la manifestation était de dénoncer le plan d’action de la valette sur les nouvelles politiques migratoires adoptées par l’Union Européennes. Les participants à la manifestation, à la suite des témoignages et exposé débat du thème entendus, déclarent :

  • La migration est un mouvement d’individus dans le temps et dans l’espace.
  • La nécessité de mettre fin aux expulsions des migrants dans tout pays (Afrique ou Europe)
  • L’urgence de soutenir des migrants expulsés ou refugiés.

Ils a appellent à :

  • Ouvrir les frontières et permettre la libre circulation des personnes et des biens.
  • Revoir la p politique de contrôle des frontières par l’agence FRONTEX.
  • Mettre plus de ressources suffisantes sur le plan économique, social et culturel en Afrique pour la réduction de la pauvreté.
  • Organiser des forums à l’échelle internationale pour une résolution définitive de la question de la migration.
  • Non à l’agence européenne de contrôle des frontières (FRONTEX) !
  • Non aux accords signés par les Etats africains pour empêcher leur propre population de migrer.