Pour la liberté de circulation & le développement équitable!

appell de donation

La guerre menée contre les réfugiés et les migrants

On aurait tord d’étiqueter l’Afrique uniquement comme continent des catastrophes. Il est cependant indéniable que dans la plupart des pays situés au sud du sahara, une grande partie de la population a tout juste le minimum vital et souvent moins. C’est d’autant plus dramatique que depuis le milieu des années 90, l’Union Europénne mène une guerre en règle contre les réfugiés et les migrants. Plus de 20.000 personnes déjà ont payé de leur vie la militarisation des frontières extérieures de l’Europe. Il faut ajouter à cela les expulsions en masse et les atteintes aux droits de la personne les plus graves, aussi bien au sein de l’UE que dans les pays de transit, comme le Maroc ou la Libye.

Afrique-Europe-Interact

Notre réseau transnational Afrique-Europe-Interact est une réponse directe à la situation actuelle. Y participent diverses initiatives de base de l’Allemagne, du Mali, de la Hollande et de l’Autriche, notamment des groupes auto-organisés de réfugiés, de migrants et d’expulsés. L’objectif de nos activités est d’apporter une contribution à faire accepter les droits civiques, politiques et sociaux des réfugiés et des migrants, en particulier, en ce qui concerne le droit à la liberté universelle de circulation et d’installation. Le droit à rester est tout aussi important à nos yeux ; il consiste à pouvoir mener une vie digne, en sécurité et librement choisie, chez soi, voir dans son pays d’origine. Ceci explique que font également partie d’Afrique-Europe-Interact des initiatives de bases et des réseaux se défendant contre la situation de dominance et d’exploitation néo-coloniales. A titre d’exemple, on pourrait mentionner les opérations de bradage des terres africaines qui ont lieu actuellement, au profit de fonds d’investissements, de banques et de trusts agissant au niveau mondial.

La caravane Bamako-Dakar

Nous avons en commun d’être persuadés qu’on ne peut changer quelque chose à la situation actuelle que si les mouvements de base sociaux d’Afrique et d’Europe travaillent les uns avec les autres, sur une grande échelle, à égalité, de manière conséquente et directe. C’est la raison pour laquelle Afrique-Europe-Interact appelle à former une caravane de bus transnationale qui se rendra de Bamako à Dakar (du 25 janvier au 11 février 2011) où elle participera aussi au prochain Forum Social Mondial. On attend 250 participants, dont 50 venant d’Europe ; plusieurs journalistes et des activistes de média alternatifs, des deux continents, accompagneront la caravane. Le but de la caravane est d’un côté d’intensifier notre coopération avec les groupes ancrés au Mali et au Sénégal, et de l’autre, de faire pression politiquement. Voilà pourquoi, en dehors des échanges d’expériences et de réunions publiques, plusieurs actions sont planifiées, entre autres, contre l’agence de protection des frontières de l’UE, Frontex.

Recherche de dons

La caravane coûte cher, surtout parce que sans un soutien collectif, de nombreux activistes ne pourraient pas y participer, à cause de conditions de vie et de travail précaires. Le réseau Afrique-Europe-Interact a donc un besoin urgent de dons. Voici quelques données chiffrées, à titre indicatif :

1x la diffusion d’un spot sur la caravane à la télévision malienne : 153 euros
1x un billet d’avion Francfort-Bamako-Francfort (pour 20 personnes) : 650 euros
1x acquisition d’une nouvelle sono pour la caravane (qui reste au Mali) : 2300 euros
1x un supplément de 4 pages dans un journal à grand tirage comme la taz (24/12) : 4000 euros

Tout don est en tout cas le bienvenu, qu’il soit de 10, 100 ou 500 euros. Ceux qui donneront beaucoup recevront en remerciement, au printemps 2011, un documentaire vidéo sur notre caravane (ce qu’on entend par « beaucoup » est laissé à l’apréciation de chacune et de chacun). A part cela, les dons sont déductibles des impôts ; le cas échéant, merci de nous communiquer l’adresse. Le point sur l’actualité des besoins financiers est disponible sur notre site Web.

E-mail : afrique_europe_interact@yahoo.de – portable : 01578-4852921